Dans une semaine, la Catalogne devrait choisir son avenir via un référendum … ou pas.
On vit décidément une époque assez étrange et intense. La question de l’indépendance catalane n’est pas nouvelle mais avec la tournure des évènements actuels est assez inquiétante.

Le nouveau référendum voulu par l’Ayuntamiento de Catalunya pourrait engendrer une situation plus que compliquée et tendue. En tant qu’expat installé à Barcelone depuis maintenant 4 ans, je voulais donner mon humble avis sur le sujet.

L’indépendance : un vieil argument politique

Pour ceux qui débarqueraient totalement, le sujet n’est pas nouveau, ça fait des années que de nombreux politiciens catalans brandissent la carte « Indépendance » pour protester contre la politique de Madrid et des mesures jugées « injustes » par beaucoup de catalans.

C’est là où je suis déjà un peu en désaccord avec les deux camps. En gros : la Catalogne est une région riche et c’est celle qui contribue le plus au bon fonctionnement de la solidarité nationale. D’un côté Madrid ne peut se passer financièrement de la Catalogne, d’un autre on a une région qui se la joue un peu perso et « égoiste » et qui ne souhaite pas partager son trésor de guerre (où en tout cas pas de la même manière que Madrid). Sur ce sujet, la position catalane me gène un peu je dois l’avouer car pour moi on vit plutôt une époque où on doit se serrer les coudes, être le plus solidaire possible et se concentrer sur des vrais problèmes tel que le chômage par exemple.

Bien entendu, du côté catalan, on avance aussi beaucoup d’autres arguments aussi bien historiques, culturels que politiques. Certains se défendent, d’autres moins. Je ne rentrerais pas dans les détails ici. Néanmoins, même si les catalans peuvent avoir beaucoup de raisons valables de vouloir se détacher de la tutelle de Madrid (et surtout du PP il faut aller droit au but), je trouve aussi qu’ils oublient vite que sans l’aide de l’Espagne, elle n’aurait sans doute pas eu les JO de 1992. Un évènement qui a joué un rôle primordial dans le poids de la Catalogne à l’heure actuelle.

economie catalogne en espagne

Pas évident de déterminer qui a tord ou qui a raison, mais le gros problème dans cette histoire, c’est que les deux camps se sont engouffrés dans un processus dangereux. Madrid ne veut pas discuter pour ne pas perdre la face et ne pas risquer l’éclatement de l’Espagne. De l’autre côté, la Catalogne ne peut plus revenir en arrière sur son idée d’indépendance sinon elle perd tout son pouvoir, son autonomie et la chance d’obtenir ce qu’elle veut. La solution aurait été le dialogue bien entendu … mais politiquement, ce serait de la faiblesse hum … #mondedemerde

Ensuite, c’est le serpent qui se mort la queue : plus Madrid va vouloir interdire un référendum populaire légal, plus les catalans vont se sentir offensés. Et là c’est une vraie erreur stratégique de Madrid car à la base, les indépendantistes catalans ne sont pas forcement majoritaires.

Mais le souci pour Madrid, c’est qu’ils ne peuvent pas accorder beaucoup plus d’autonomie qu’ils n’ont déjà, la marge de manoeuvre est faible. Car l’Espagne fonctionne déjà comme un état fédéral ou chaque région est autonome, certaines plus que d’autres comme la Catalogne justement.

L’indépendance catalane : bonne ou mauvaise idée ?

Bien que sur le papier, j’aime bien l’idée qu’un peuple puisse choisir son destin et que le monde soit d’avantage gérer par des structures locales, je ne suis pas tellement favorable à l’indépendance de la Catalogne. Je pense néanmoins qu’on devrait les laisser libres de choisir et donc d’organiser un vrai référendum avec un vrai débat … dans ce cirque politique, le débat est complètement occulté, les catalans ne parlent que du OUI pour contrer le PP ou tout simplement pour qu’on leur laisse la parole.

Bref Madrid et surtout Rajoy ont complètement loupé leur stratégie et elle se retourne contre eux.
Plus ils essayeront d’étouffer les cris des catalans, plus ils crieront fort … et ils feront un maximum de bruits avec leurs casseroles tous les soirs !
Et pour couronner le tout, face à une situation qui lui échappe, Rajoy a décidé l’envoyer la Guardia Civil … dont ce n’est pas la mission première (plutôt aux frontières) et qui rappelle de mauvais souvenirs de l’époque France à certains catalans (et espagnols). Ils devront faire face aux Mossos d’Esquadra, la police catalane.

Les discours sont très flous et on n’assiste en aucun cas à un débat politique avec des vraies questions comme le choix d’une république face à une monarchie par exemple. On assiste à une cacophonie et à ce jeu, les catalans sont bien plus habiles et sortent beaucoup mieux leur épingle du jeu.

Et c’est dommage parce qu’en y regardant de plus près et si on réfléchit aux conséquences, la balance penche plutôt vers le fait que ça ne semble pas une si bonne idée que ça à l’heure actuelle.

Petite liste non exhaustive :

– La sortie de l’Union Européenne avec des pertes de subventions et des milliers d’expats se retrouvant dans des situations délicates. Maintient ou non de l’Euro par exemple ?

– Des soucis économiques : la peur des entreprises qui préfèrent s’installer ailleurs (j’ai déjà eu vent de plusieurs groupes ayant devancer une éventuelle indépendance). baisse de ses exportations (60% des ventes catalanes vont vers l’UE) avec l’application du tarif douanier commun et l’apparition de coûts de transactions, risque de relocalisation des entreprises installées en Catalogne qui souhaitent accéder au marché unique.

– L’impossible reconnaissance de l’Etat Catalan … pour être un pays en tant que tel, il faut que celui-ci soit reconnu par la communauté internationale ! C’est par exemple le souci de la Palestine qui se bat depuis des années pour une reconnaissance … Et je ne suis pas sûr que beaucoup de pays soient très enthousiastes à cette idée. Après le Brexit, ce serait ouvrir encore plus la porte à d’autres indépendantistes (Corse, Bretagne, Pays-Basque etc). Les pays comme l’Allemagne ou l’Italie ne voient pas d’un bon œil la revendication indépendantiste en Catalogne. Ni Angela Merkel ni Paolo Gentiloni, ne veulent de Bavière ou de Lombardie indépendantes. Pour eux, c’est jouer avec le feu, comme avec la fin de la Yougoslavie.

– Le FC Barcelone on en fait quoi ? Question qui peut sembler idiote pour certains et pourtant elle pourrait avoir toute son importance. Imaginons que le OUI l’emporte, Madrid se fera un plaisir d’exclure le FC Barcelone de la Liga comme première mesure symbolique. Vous allez me dire : pas grâve, le club pourrait rejoindre un autre championnat comme la Ligue 1 par exemple. Là encore, il me semble peu probable que la France risque une crise diplomatique avec l’Espagne pour ça. Oui parce qu’il ne faut pas négliger l’importance de l’Espagne sans la Catalogne ! C’est pas grâve, le Barça pourra se consoler avec un championnat de Catalogne … hum … je doute que les sponsors Quataris soient aussi open à une telle idée. Encore une fois, ça peut sembler idiot pour certain, mais le Barça est un vrai moteur pour la ville d’un point de vue économique.

FOOTBALL :  FC Barcelone vs Eibar - Liga - 19/09/2017

Independance de la Catalogne Supporters Fans Drapeau Independence of Catalonia flag during the match

– La langue : si la Catalogne devient indépendante et que la langue officielle devient uniquement et entièrement le catalan … ils risquent d’avoir tout de même une bonne vague de mécontents aux niveaux des expats et des touristes. J’aime l’idée de préserver une culture, une langue … mais entre nous, le catalan n’est parlé nulle part ailleurs qu’en Catalogne.

– Plus de défense, de fiscalité et de diplomatie … entièrement gérés par l’Etat Espagnol.

– De nombreuses nouvelles dépenses liées à la fondation d’un état : monnaie etc

Je pense que la liste peut être allongée en fouillant bien.
Mais surtout, cette indépendance mettrait la Catalogne dans une situation de guerre économique et politique avec son frère espagnol et il est bien compliqué de savoir si elle aura les épaules et quels seront les dégâts engendrés par cet évènement.

Pour conclure : je suis pour le référendum car je pense que les catalans ont le droit de s’exprimer et de choisir leur destin … mais je ne suis pas pour l’indépendance, je ne suis pas sûr que ce soit globalement une bonne idée, en tout cas pas à l’heure actuelle.

Referendum ou pas, le 1er octobre 2017 sera surement un jour particulier à vivre à Barcelone …

MISES A JOUR / SUIVI DES EVENEMENTS

VENDREDI 6 OCTOBRE

Plus les jours passent, plus je me dis que cette histoire va mal se terminer …

Comme je l’avais dis, la gestion de ce conflit avant tout politique est vraiment pitoyable des deux côtés ! Rajoy fonce directement dans le mûr de la violence, des tensions et fait plus que jamais monter le sentiment indépendantiste. De son côté, Puigdemont continue son chemin de manière totalement aveugle, sans aucune volonté réelle de négocier quoi que ce soit avec Madrid … d’ailleurs comme je le disais, il n’a pas grand chose à négocier au final.
Donc on assiste à un dialogue de sourds dans lequel aucun ne souhaite bouger d’un centimètres de ses positions. Pourtant, les personnalités, hors de la sphère politique, sont nombreuses à lancer un appel simple et plein de bon sens au dialogue tel Gerard Piqué ou Andres Iniesta par exemple.

Encore une fois, je ne suis pas du tout un pro Rajoy, bien au contraire, mais je reste sur ma position que l’idée d’une Catalogne indépendante n’est pas une bonne idée. Et les évènements de ces derniers jours, suite au référendum, vont dans ce sens avec les premières grosses entreprises qui envisagent de quitter la Catalogne ! Et bien entendu, Madrid va les aider à pouvoir partir le plus rapidement possible.

Ca peut sembler un peu cynique mais pour moi, j’ai l’impression que Puigdemont et les ultras indépendantistes ne se rendent pas bien compte du chemin tourmenté qu’ils s’apprêtent à faire vivre à leur région. Croire qu’ils vont avoir l’appuie de l’Europe et que Madrid ne va pas leur pourrir la vie, c’est soit faire preuve d’une extrême naïveté, soit être un peu stupide …
C’est d’ailleurs pour cette raison que je dis que Puigdemont avance à l’aveugle, c’est à dire qu’on n’a aucune idée de ce qui est prévu en cas de déclaration d’indépendance ! C’est un projet qui se construit au jour le jour, sans grande transparence … et on ne donne pas beaucoup la parole aux catalans qui voudraient dire que ce projet n’est pas sérieux, sous peine qu’on les traite de pro Rajoy. Quoi qu’il arrive la semaine prochaine, les tensions entre les catalans ne vont faire qu’augmenter.

Et tout ce que j’ai dis plus haut se vérifie déjà dans les faits !
Suite à la repression forte de Madrid lors du référundum, aucun homme politique au pouvoir n’a condamné les actes de Rajoy et de son gouvernement. Macron le premier a apporté son soutien à Rajoy.

A titre personnel, pour le moment, je ne peux pas dire que ça change quelque chose à mon quotidien pour être honnête. Je n’ai pas affronté la violence de la police car je n’ai pas été vôté. (Le référendum aurait été légale et ouvert aux résidents étranges, je pense que j’aurais été voté contre l’indépendance) Les rues sont calmes. Peut-être un peu trop d’ailleurs, d’un point de vue purement business, on sent que les gens ne se précipitent pas pour faire du shopping. Sans doute sont-ils un peu dans l’attente de ce qui va se passer …

Pour le moment, avec ma femme, on est un peu dans en mode « Voyons voir ce qu’il va se passer … » mais j’ai bien peur que la machine soit enclenchée et qu’aucune marche arrière ne soit possible. Donc il est fort probable que Puigdemont proclame l’indépendance et il est fort probable que Rajoy ne laisse pas passer cette déclaration. Mais concrètement ça veut dire quoi ? Les militaires et les chars dans la rue ? Hum …

pixelstats trackingpixel

Commentaires

comments

Laisser un commentaire !