Face à la sécurité et au bien être de nos enfants, je pense que tous les parents passent leur vie à être préoccupés. Et avec l’abondance de nouvelles technologies accessibles aux plus jeunes et les réseaux sociaux, les parents doivent être plus que vigilents. Pas toujours évidents mais il existe des outils !

Personnellement, je reste convaincu qu’il faut essayer de préserver les enfants en les éloignant le plus possibles des écrans. Tout d’abord parce que ça ne les aide pas à développer leur motricité ainsi que leur imagination, mais aussi parce que les objets connectés sont des dangers potentiels pour des enfants innocents et naïfs. C’était le 7eme commandement d’un futur papa que j’avais évoque dans cet article et de mon côté, je m’y tiens pour le moment.

Mais il faut bien se rendre à l’évidence, il y a bien un jour où mon fils commencera à utiliser un ordinateur et il y aura bien un moment où on concèdera à lui acheter son premier téléphone portable. J’espère que ce sera parce que ça nous semblera utile plutôt que pour répondre à une mode ou pour avoir la même chose que ses petits camarades de classe.

cyber harcèlement

Comment protéger et surveiller l’activité en ligne de vos enfants ?

La première chose avant de chercher une solution pour surveiller votre enfant, c’est avant tout de parler avec lui des bons usages et de l’éduquer sur ce qui peut éventuellement être dangereux pour lui. Il vaut mieux prévenir que guérir comme on dit.

Mais si vous n’avez pas confiance et que vous souhaitez vraiment pouvoir surveiller l’activité de votre enfant sur son téléphone ou sa tablette, sachez qu’il existe des moyens techniques pour le faire. Vous pouvez par exemple utiliser un logiciel “espion” sur l’appareil(s) qu’il utilise. On appelle ça aussi un “mouchard”. Il s’agit d’une application à installer sur l’appareil en question afin de pouvoir surveiller les faits et gestes de l’utilisateur de l’appareil sans que celui-ci ne le sache.

cyber harcèlement

Ce genre de logiciel vous permet entre autres de :
– Surveillance des appels et du répertoire : vous pouvez consulter l’historique détaillé de chaque appel entrant et sortant.
– Surveillance des SMS, des discussions instantanées et des emails : cela concerne les messageries instantanées comme Messenger, Snapchat ou Whatsapp, et les SMS. Le logiciel vous fera le compte-rendu et la sauvegarde de tous les éléments de type message envoyés et reçus sur le smartphone.
– Espionnage de la navigation Internet : consultation de l’historique des sites visités par le smartphone via le navigateur.
– Ecouter les appels en direct et les enregistrer
– Consultation de la position géographique en temps réel
– Activer le micro à distance

L’activation du micro à distance peut sembler un gadget mais cela peut s’avérer extrêmement utile pour faire face à une situation vraiment extrême comme une disparition.

Comment gérer l’utilisation de cet outil ?

Si vous suivez comme moi l’excellente série britannique “Black mirror”, ce service risque de vous faire un peu penser à l’épisode de la saison 3 dans laquelle une mère surveille sa fille via une caméra implantée dans son oeil. Sur le papier, un outil et une technologie géniale … mais mal gérée, cela peut vraiment mal se terminer !

Ce type de logiciel doit tenir le rôle d’une assurance : on souhaite ne jamais en avoir besoin mais on est bien content de pouvoir compter dessus quand on doit faire face à une situation difficile.

Donc avant de vous lancer dans l’espionnage de votre enfant, posez vous les bonnes questions.

– Avertir ou non mon enfant que je le surveille ?
Si vous installez le logiciel sur le portable avant de le lui donner, votre enfant ne sera jamais au courant que vous pouvez le surveiller. Il n’y aura pas de souci si de votre côté vous n’abusez pas de votre pouvoir d’espionnage. Si vous l’utilisez abusivement et qu’il s’en rend compte, vous pourriez faire face à un conflit compliqué à gérer.
Si vous installez le logiciel alors que votre enfant utilise déjà son téléphone depuis un certain temps, vous allez devoir trouver l’occasion et le temps (l’installation est a priori rapide heureusement pour vous) d’avoir accès à son téléphone sans qu’il ne soit au courant. Vous vous exposez au même souci bien évidement. Il y a un risque mais au moins vous serez certain de la véracité de son activité en ligne.
Personnellement, j’opterais d’avantage pour la solution de transparence en indiquant à mon fils que je souhaite pourvoir surveiller son activité sur son téléphone en cas de souci ou de doute. Mais en lui indiquant bien que je m’engage à ne pas abuser de cet outil (et à me tenir à cette parole également, évidement).

– Dans quel cas utiliser ce genre d’outil ?
Si la communication avec votre enfant est bonne et qu’il vous parle de ces problèmes, normalement vous ne devriez pas avoir besoin d’utiliser ce genre d’outil. Mais parfois les enfants dissimulent parfaitement un mal-être et ne veulent pas parler de certaines choses. Cela peut concerner une situation de déprime, de stress due à du harcelèment à l’école par exemple.
Les cas de cyber harcèlements en ligne explosent avec l’utilisation des réseaux sociaux car il est facile de faire pression sur n’importe qui en menaçant d’exposer des photos ou infos personnelles aux yeux de tous via Facebook ou Twitter par exemple.
Donc si votre enfant montre des signes d’anxiétés ou de stress, il peut alors être intéressant de surveiller qu’il n’est pas victime de harcèlement.
Enfin, cet outil peut aussi vous permettre de prévenir d’éventuels mauvaises fréquentations ou actions : chats avec des pervers, consultations de sites violents (djihadistes etc) etc …

revenge porn

– Est-ce que je peux surveiller toute ma famille ?
La réponse est beaucoup plus simple : NON.
Un logiciel espion de ce style est uniquement dédié à la sécurité de vos enfants mineurs et uniquement si vous en êtes responsable.
Il est interdit par la loi de surveiller une tierce personne à son insu donc oublier l’idée de surveiller les faits et gestes de votre femme ou ceux de vos employés ! Ou en tout cas, si vous le faites, sachez que vous vous exposez à d’éventuels problèmes judiciaires.
Par contre, rien ne vous empêche de l’installer sur votre propre téléphone, en cas de vol, vous pourrez le retrouver plus facilement.
Vous pouvez néanmoins l’envisager si la personne est consentante bien entendu. Par exemple pour surveiller l’activité d’un de vos grands-parents ayant un souci de mémoire, ou autres problèmes de santés.

– Quel logiciel espion choisir ?
Il existe en effet plusieurs logiciels espions sur le marché et donc ce n’est pas forcement facile de choisir quand on y connait pas grand chose. Pour le coup, je vous invite à consulter le site Spygate.fr qui vous fournir un maximum d’informations à ce sujet : les fonctionnalités complètes, les appareils compatibles, le processus d’installation et un comparatif complet de toutes les solutions.

Et si vous utilisez déjà ce genre d’outil, votre retour d’expérience est la bienvenue !

Commentaires

comments

Laisser un commentaire !