maroc-casablanca-hiphop

Casablanca, nous voilà !
Après une longue nuit dans le train depuis Oujda, on enchaîne en se rendant aux anciens abattoirs de la ville de Casablanca qui accueille des démonstrations de graff dans le cadre du Festival Hip Hop de Casablanca. (avec 50 Cents en tête d’affiche quand même … on n’a pas pu le voir malheureusement)
Le lieu est impressionnant et se prête parfaitement pour faire de belles photos, je vous invite à venir les découvrir sur l’album photos Facebook dédié au Street Art au Maroc.

Sur place, on est accueillit par Nadia Lebdar alias Lil’Wam, activiste hip hop, bookeuse et promotrice d’artistes marocains et internationaux.
Nadia nous parle de son métier et de ses projets, notamment du projet « Peace is my religion, music is my weapon » qui a pour but de faire la promotion d’artistes issus du monde arabe et qui est soutenu par le collectif Prohibe dirigé par Rival.

Il y a avait pas mal de vent ce jours là à Casablanca donc désolé par avance pour le son de moyenne qualité.

Le même jours, on a également rencontré le rappeur Rival, vous le découvrirez dans le prochain épisode …

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires