Pays enclavé d’Amérique latine, la Bolivie est une destination de rêve pour s’adonner à la randonnée pédestre. En effet, cette contrée regorge de lieux envoûtants où les passionnés de marches et d’activité en plein air pourront vivre des aventures mémorables. Sans doute une nouvelle destination lors d’un prochain voyage en Amérique du Sud.

La montagne Huayna Potosí

Huayna_Potosi

Parmi les adresses qui méritent un détour dans ce territoire, il y a le Huayna Potosí. Cette montagne de 6 088 m se situe entre les provinces de Pedro Domingo Murillo et de Los Andes, dans la cordillère des Andes. Elle est prisée des alpinistes pour la beauté de son sommet couvert de glace. Ce mont est également apprécié des touristes pour sa vue imprenable sur la ville de La Paz, la cordillère Royale et le Nevado Illimani. Plusieurs sentiers permettent aux routards de se rendre sur la cime principale de cette formation géologique comme la voie traditionnelle et la voie des Français. À titre d’information, l’Ascension du Huayna Potosí s’effectuer en 2 ou 3 jours.

La réserve nationale de faune andine

La réserve nationale de faune andine Eduardo Avaroa, un site fascinant de la Bolivie

faune andine

La réserve nationale de faune andine Eduardo Avaroa est aussi une destination à ne pas rater pour les amateurs de randonnée. Cette zone protégée d’environ 7 147 km² est localisée dans la province de sud Lípez, près de la ville de Potosí. Elle est réputée pour ses lagunes colorées et ses paysages envoûtants. En entreprenant un trek dans ce site pendant leur voyage en Bolivie, les routards pourront admirer diverses espèces d’animaux tels que le renard de Magellan, la vigogne, le flamant des Andes et le flamant de James.

Les globe-trotters auront également l’opportunité d’observer diverses variétés de plantes, à l’instar du Jaravaichu, de l’Azorella compacta, du Baccharisdracunculifolia et du rarissime Polylepisrugulosa. Outre la faune et la flore, les touristes qui s’aventurent dans cette réserve ont la possibilité de voir le Sol de Mañana. Cette zone est connue pour ses nombreux geysers, mares de boue et fumerolles. Elle abrite des bassins d’eau chaude où les vacanciers peuvent se détendre après une longue journée de marche.

Le parc national Noel Kempff Mercado

Le parc national Noel Kempff Mercado, une réserve exceptionnelle de la Bolivie

Au cours de leurs voyages sur le territoire bolivien, les randonneurs iront certainement à l’assaut du parc national Noel Kempff Mercado. Cette réserve d’une superficie de 15 234 km² se situe au Nord du département de Santa Cruz, non loin de la métropole de San Ignacio de Velasco. Elle a été créée en 1979 et baptisée en l’honneur d’un naturaliste bolivien assassiné dans cette aire protégée. En faisant un trek dans ce havre de paix, les globe-trotters verront près de 4 000 variétés de plantes comme les orchidées, les palmiers, les aracées, les heliconias et les passiflores.

Parque_nacional_Noel_Kempff_Mercado_Santa_Cruz_Bolivia

Les routards croiseront également 139 espèces de mammifères, à l’instar du pécari à collier, de l’atèle à ventre blanc, du cerf des marais et de la loutre géante. Par ailleurs, une escapade dans ce site est une opportunité pour les amateurs de birdwatching d’admirer 617 espèces d’oiseaux tels que la pénélope yacouhou, la conurepavouane, la crécelle d’Amérique et la harpie féroce.

Bonnes balades !

Commentaires

comments

Laisser un commentaire !