Les_Dissocies le film

Un petit pas pour les internets mais un grand pas pour la création sur le net ?
Les dinosaures de la télévision sont sans doute les seuls à avoir échappés au phénomène de ce qu’on appelle la génération Youtube, qu’on pourrait plus simplement résumer par des jeunes qui se sont approprié leur moyen d’expression contemporain pour s’exprimer.

Mais avec les internets, maintenant tout va un peu plus vite, en quelques années, ces stars du petit écran web ont su s’approprier petit à petit d’autres univers. Non sans difficultés bien entendu, on se souvient des premiers pas de Norman au cinéma … non pas forcement ratés selon moi (bon j’ai pas encore vu le film je dois l’avouer) mais toujours ce souci très français de ne pas avoir la carte ! (Ex : tu fais de la télé populaire, on ne veut pas de toi au ciné … tu es journaliste, tu ne seras jamais un grand écrivain etc etc bla bla bla mon cul sur la commode …)

On a vu aussi débarquer ces youtubers sur scène avec pareil plus ou moins de réussite mais dans une suite logique de “J’ai envie de faire ce que j’ai envie” et que je trouve tout naturel. On est tous libre et qui ne tente rien n’a rien. Le seul juge ensuite c’est le public et la seul sanction c’est de ne pas être bon dans un autre exercice que la vidéo Youtube … mais encore une fois il faut savoir aussi laisser le temps au temps, donner la chance, ne pas avoir d’a priori !

Et je ne me permettrais pas de juger ces youtubers sur scène car malheureusement je ne les ai pas vus … juste entrevue un petit extrait du spectacle de Norman sur scène mais qui ne serait pas suffisant pour établir une critique objective.

Mais là, on franchit un petit cap car jusqu’à présent, après avoir un peu craché sur la télé, beaucoup d’entres eux avaient répondu présents aux sirènes du paf en perdant ainsi un peu (pas tant que ça au final) de leur liberté. Je pense notamment au Studio Bagel qui permet à lui seul à donner un coup de jeune à Canal +. Pareil, y’a du bon et du moins bon mais dans l’ensemble, au moins ça donne un petit coup de frais dans l’humour télévisuel français.

Bon perso je ne regarde plus la télé de puis près de 5 ans (à part peut être le Petit Journal et le Zapping) donc le nouveau défi que se lance le collectif Golden Moustache / Suricate m’intéresse beaucoup plus : le cinéma … sur le web !

On a déjà pu découvrir des premiers longs métrages sur la toile, plus ou moins expérimentaux ou des documentaires … mais là c’est un peu une étape inédite et qui pourrait faire un peu de grabuge dans le petit monde du ciné !

Pourquoi est-ce un challenge ?

1/ Parce que c’est un film autofinancé (sauf Golden Moustache en tant que producteur)
1 bis/ Parce que c’est autofinancé en grande partie par … le placement de produit ! Mal utilisé ou trop chargé en pub, attention ça peut piquer …
2/ Parce que c’est un petit budget
3/ Parce que le circuit de distribution est chamboulé : du web au (peut être) ciné
4/ Parce que ça fait OVNI d’avoir sa fiche Allocine avec une mention : diffusion sur Youtube lol
5/ Parce que ce film s’est fait rapidement et en remplaçant les gros moyens par des idées … et sur le principe ça me plait.

MAIS maintenant, reste à voir le résultat … je regarde comme vous et je vous donne mon avis après.

Le Synopsis

Un matin, Lily et ben se réveillent côte à côte dans des corps qui ne sont pas les leurs. Et Magalie, une petite fille dans le corps d’un grand barbu, les attend dans la chambre d’ami. C’est le début d’une aventure rocambolesque, parfois parcours initiatique, où les corps et les identités s’inverseront au gré d’une simple accolade.

+ + + Ce que j’ai aimé ! + + +

– L’idée de départ est originale et c’est une bonne base de comédie
– La réalisation est vraiment soignée, belle image, rien à dire, Raphael Descraques confirme son talent de réalisateur pas de souci
– Le passage en version BD est très stylé
– Au niveau des comédiens, je mettrais une préférence pour Julien Josselin, PV Nova et Quentin Bouissou

– – – Ce que j’ai moins aimé … – – –

– L’idée de départ est simple mais les piège un peu sur la longueur, on décroche un peu au milieu, on se perd un peu, l’intérêt humoristique de la dissociation se noie dans une justification qui peu à peu perd en force
– Même si l’idée du personnage de la petite fille jouée par un adulte barbu est une bonne idée, elle aurait pu être encore plus développée dans le registre de l’humour … et Vincent Tirel est moyennement convaincant (selon moi). Même chose pour le personnage féminin joué par Raphael Descraques, ça manque de profondeur et de subtilité.
– On tombe malheureusement un peu facilement dans les blagues attendues liés aux changements de corps (les femmes qui passent leur temps à vouloir se masturber etc)
– On a une super idée décalée et pourtant on ne part pas dans un délire à la Monty Python … chacun son style bien entendu mais le fait de vouloir rester trop sérieux n’en fait pas totalement une comédie et pas totalement un drame … et pour le coup pour la partie dramatique, je n’ai pas du tout accroché
– Dommage aussi que les guests soient un peu sous exploitées …
– Ca pêche un peu au niveau des dialogues, ça manque de phrases qui font mouches.
– Bonne nouvelle, les placements de produits ne nuisent pas au film … mais pour le coup ils sont vraiment discrets faudrait que je le revois une deuxième fois mais bon …

les dissocies le film

Conclusion

Dans l’ensemble, c’est plutôt sympa et bien réalisé mais j’ai pas été emballé plus que ça. C’est une gentille comédie mais qui se perd un peu dans son style selon moi. Dans le style ultra décalé tout en restant dans un ton sérieux, je trouve que Héro Corp est mieux maîtrisé. La réalisation tient super bien la route et on ne sent pas forcement un manque de moyens, mais on reste malheureusement vraiment sur sa faim aux niveaux de l’humour. Bref si c’était un film de cinéma je dirais que c’est un peu un navet … dans l’autre sens, c’est heureusement plus positif, on sent qu’il y a de l’envie et du talent mais faudra sans doute un peu de temps pour trouver la bonne formule.

Challenge réussit ?
Arf pas complètement mais en tout ças ils ouvrent une nouvelle voix, celle du format long et populaire sur internet. Affaire à suivre en tout cas !

Quoiqu’il en soit, bravo pour l’audace, le courage et bonne continuation !

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.