Les tendances 2017 pour la presse et les médias

influent tendance media

Quelles seront les tendances pour la presse et les médias en 2017 ? Bonne question ! L’AIGA (Association américaine des professionnels du design) a réalisé une étude très intéressante auprès de ses membres pour sonder les nouvelles tendances pour la presse écrite et les médias pour 2017 et pour les années à venir. L’ensemble de l’étude est à découvrir en anglais sur leur site ici, accompagnée d’une interview très intéressante de Steve Watson, le fondateur de Stack Magazines.

De mon côté, je vous propose une traduction en français des grandes lignes avec quelques adaptations pour le marché français et éventuellement européen.

Presse et médias : 5 tendances pour 2017

1/ F*ck Perfection !

La crise de la presse traditionnelle a ouvert la porte à l’exclosion d’une multitude de petits titres indépendants et autres fanzines. Le point commun de tous ces nouveaux petits acteurs du marché c’est l’imperfection, la place laissée à l’erreur et l’inventivité.
Une philosophie inspirée tout simplement du monde du Web et des start-up : d’abord, on fait, ensuite on corrige. Le plus important c’est d’être présent sur le marché et si possible le premier.
Pour faire simple : privilégiez la spontanéité et l’inventivité … et pour le reste, vous verrez ensuite.

2/ Finit les Mr.Propre

Après avoir bien exploité toutes les niches possibles et imaginables en mode « feel-good », il est grand temps de redonner sa place à l’honnêteté et au débat plutôt qu’aux réponses orientées idéologiquement et économiquement, sera salutaire.

3/ Toujours plus de niches

La presse dites « De niche », c’est à dire focalisée sur une thématique ou une cible précise, semble beaucoup mieux se porter que la presse généraliste.
La force de la niche c’est qu’elle s’adresse à un public assidu, fidèle et surtout qui trouvent de l’intérêt à acheter des magazines qui peuvent avoir une vocation beaucoup plus « collector » qu’un document disponible sur le web.
Toutes les niches n’ont pas encore leurs magazines donc il reste encore de place pour de beaux projets.
Le dernier exemple en date est le magazine dédié aux influenceurs, Influenth, lancé par Soraya Khireddine en 2016.

4/ Cross-plateform mon amour

La presse ne pourra plus se passer de la complémentarité des supports. Digital et papier ne sont pas des ennemis mais sont complémentaire dans une stratégie globale. Les éditeurs miseront de plus en plus sur les spécificités de chaque supports pour construire un ensemble cohérent et non concurrent. Le web apportant notamment une partie plus interactive, plus live et plus orientée vidéos.

5/ Lentement mais sûrement

Les enquêtes de fond vont prendre plus d’importance face à l’info rapide (voir « putaclic » dans certains cas), qui de toutes façons se retrouve partout rapidement. L’idée sera de produire moins, de manière plus espacée mais en privilégiant la qualité ! Place aux trimestriels et autres semestriels qui tenteront de créer un phénomène d’attente et offriront une réflexion et un recul sur l’actualité dont le Web souffre beaucoup.

Je trouve les résultats de cette étude plutôt pertinents et de bonnes augures pour l’avenir de la presse. Reste à voir si ces tendances se confirmeront ou non dans les prochains mois.

Et vous, comment voyez vous l’avenir de la pres pixelstats trackingpixel

Commentaires

comments

MA VIDEO A LA UNE !

David Couturier

Webmarketeur depuis maintenant plus d'une dizaine d'année, je suis à la fois blogueur, webdesigner et créateur de contenus (textes, photos et vidéos). J'aime allier à la fois ma passion d'entreprendre et mon goût pour l'humour et l'art. Ce blog est la vitrine à la fois de mes réalisations mais également de ma vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *