Si vous voulez respecter la planète et penser plus à l’écologie, vous avez peut-être renoncé à pouvoir siroter vos cocktails du bout des lèvres en utilisant une paille en plastique. Dites adieu à la paille en plastique, so has been. Hola aux pailles comestibles et biodégradable !

La paille en plastique a fait l’objet de nombreuses campagnes de sensibilisation depuis 2018. Une nouvelle loi européenne va enfin l’interdire. Pour apporter un substitut, un nouvel acteur du secteur agro-alimentaire est en train de faire son trou : Sorbos.

Des pailles comestibles !

Cette entreprise espagnole, fondée par Victor Manuel Sanchez, est pionnière sur le marché des pailles comestibles et biodégradables. Elle propose un produit confectionné à base de sucre. Ces pailles restent intactes dans une boisson pendant plus d’une demi-heure ! De plus, ça n’altère pas le goût de la boisson. Quand on a assouvi sa soif, on peut grignoter sa paille. Elles existent en huit saveurs. Enfin vous pourrez même la jeter puisqu’elle est entièrement biodégradable.

Ce produit est totalement dans l’ère du temps et entre dans une série d’innovations qui permettent aux citoyens engagés de développer un mode de vie fun mais vert ! Une transition vers plus d’écologie qui est appuyé par l’Union européenne notamment, puisque les recherches de Sorbos ont été en partie financées par Horizon 2020, un programme de l’Union Européenne.

Bientôt les verres, les couverts … ?

Commercialisées d’abord ici en Espagne, les pailles Sorbos sont désormais disponibles en France. Les professionnels type grossistes de l’agroalimentaire peuvent en commander. Les pailles comestibles, si elles ne sont pas encore très répandues, promettent donc d’envahir peu à peu les bars, les restaurants, mais aussi les cantines professionnelles.

Rien n’empêche d’imaginer que d’autres produits comestibles feront aussi leur entrée peu à peu sur toutes les tables de l’Hexagone et du monde. L’entreprise américaine Loliware propose déjà des gobelets qui ne polluent pas et qui peuvent se manger ! Ces derniers sont composés d’algues, tout simplement.

“On soigne la planète en rendant obsolète le plastique à usage unique”, affirment Ann Tucker et Chelsea Birganti, les deux jeunes designers à l’origine de Loliware. Les deux jeunes entrepreneuses ont toutes les deux gagné des prix en design industriel. Et leur première invention commune, le gobelet comestible et biodégradable, a été déclaré comme étant une des meilleures inventions scientifiques par le Time Magazine.

plastic in the ocean

La révolution du plastique vers le comestible est en marche. Et il est plus que temps car si on ne fait rien, on va droit vers la catastrophe.

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.