Il y a quelques jours, j’ai souhaité participer et apporter mon témoignage rapidement lors de l’émission FlashTalk de France O et dont le sujet était “POUR ou CONTRE la légalisation du CANNABIS ?”

L’émission dans son ensemble est assez intéressante avec des partisans du POUR et des partisans du CONTRE, c’est le principe d’un débat. Je voulais juste prendre quelques instants seulement pour réagir et répondre aux propos du Docteur Jean Constentin à la suite de mon intervention.

Je vous laisse regarder mon passage à 13’10 sur le Replay et ensuite je réponds.

Donc ce gentil docteur, avec ces moultes années d’expériences, m’a donc détecté et diagnostiqué comme un “consommateur” … sous entendu “de manière régulière” simplement dans mon regard. Alors je ne vais pas contredire totalement ce monsieur bien entendu mais comme je le dis dans mon témoignage, j’indique bien que je suis un fumeur occasionnel et en l’occurence au moment où j’ai tourné ce témoignage, je n’avais pas fumer depuis au moins un mois ou deux … donc je me demande comment il peut voir ça dans mon regard. Je tenais juste à rétablir la vérité sur ce point car ça me semblait important pour moi. Pour être totalement transparent, j’avais par contre bu un verre de vin en terrasse avec des amis juste avant mais ça on peut le dire et on peut le faire, ça ne pose aucun souci hein … #transparence

Si je tenais à apporter mon droit de réponse c’est tout d’abord pour qu’il n’y ai pas de malentendu, je ne suis pas un fumeur régulier et mes amis barcelonais peuvent en témoigner, je ne souffre absolument pas d’anosognosie mais aussi pour remettre en perspective le témoignage de ce docteur qui oriente bien trop son discours sur la diabolisation du cannabis … et limite remettre en cause son talent de diagnostic ! #HUM

Le cannabis reste bien entendu une drogue et il faut en consommer avec modération mais son discours me semble totalement à côté de la plaque, à côté de la réalité de la vie et du terrain.

De plus, je trouve que le gentil docteur évite soigneusement de répondre à l’intérêt de mon témoignage qui réside dans l’exemple de l’Espagne sur la possible réussite d’une politique de dépénalisation … c’est vraiment dommage !

Enfin, comme je le dis aussi dans mon témoignage, je pense que la dépénalisation du cannabis est à la fois une opportunité pour les consommateurs mais aussi pour l’état en terme de business : nouveau marché et donc de l’emploi (cf mon idée de business de “Cannabis Camp”), contrôle sanitaire de la production et donc diminution des risques, nouveaux impôts et donc plus de recettes pour l’état, mais aussi moins de dépenses policières par exemple.

Donc monsieur Jean Constentin, gardez vos préjugés rapides pour vous ou retournez voir votre opticien favoris, merci d’avance.

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.