westworld-hbo

La chaine américaine HBO prépare la succession de sa série phare « Game of Thrones » après avoir essuyer quelques échecs notamment avec « True detective » et « Vinyl » qui n’ont pas connu le succès attendu. Sa nouvelle série « Westworld » est donc très attendue !

Le premier épisode de « Westworld » a été diffusé cette semaine sur HBO et pour le moment les chiffres d’audience sont plutôt rassurant pour la chaine : plus de 3 millions de spectateurs toutes plateformes confondues (sans compter bien entendu les téléchargements illégaux of course), ce qui est mieux que « True detective » et bien mieux que « Game of thrones » à son époque (2011, ça commence à dater). Mais il est encore trop tôt pour sortir le champagne car le succès d’une série ne se fait pas sur un seul épisode car il faut compter sur l’effet de curiosité. Comme pour toutes les séries, il faudra attendre 3 ou 4 épisodes pour savoir si le public accroche.

La série a de quoi séduire et propose de beaux arguments !

– On retrouve aux commandes J.J Abrams : le créateur (entre autres) de la série culte « Lost », le scénariste de « Batman : Dark Knight » et « Interstellar »
– Le scénario repose sur l’adaptation d’un film culte sorti en 1973, « Mondwest », un long-métrage de Michael Crichton, le papa de « Jurassic Park »
– Un casting de luxe avec entre autres Anthony Hopkins et Ed Harris, rien que ça !
– Un mix entre un univers futuriste et le western
– 100 millions de dollars de budget pour la première saison, à peu près l’équivalent de GOT et ça se voit à l’écran on peut pas le nier.

Le pitch est assez simple : « Westworld » est un parc d’attraction proposant à ses visiteurs de se plonger dans un Far West plus vrai que nature et dans lequel tous les habitants sont des robots humanoïdes très réalistes ! Les visiteurs de ce parc du futur peuvent y jouer les cow-boys héroïques, les bandits de grand chemin ou de sadiques hors-la-loi, bref, satisfaire tous leurs penchants et céder à toutes leurs pulsions. Tout se passe pour le mieux jusqu’à ce qu’une mise à jour des robots vienne perturber la mécanique du parc …

Pour situer grosso modo : la série est une sorte de mix entre « Truman show », « Jurassic Park » et « I.A : Intelligence Artificielle » avec une dose de « Django Unchained » et de « Un jour sans fin » (comme les robots revivent chaque jours le même scénario pré-écrit)

Personnellement, j’ai trouvé ce premier épisode plutôt convaincant du point de vue de la réalisation, des acteurs, des décors et de l’univers en lui même. C’est soigné et efficace !
Là ou je me pose des questions, c’est sur la capacité à nous tenir en haleine et à s’inscrire dans la durée. Avec ce premier épisode, on comprend vite ce qui va se passer : les humanoïdes vont déraper et se retourner contre leurs créateurs.

james-marsden-evan-rachel-wood-westworld

Mais là où les créateurs semblent être malins, c’est que le récit ne semble pas s’appuyer sur le point de vue des visiteurs du parc ou de ses créateurs … mais celui des robots !
Or là est tout l’intérêt car cette série revisite un thème récurrent en science-fiction : le rapport entre les êtres humains et l’intelligence artificielle. Un robot conçu par l’Homme peut-il avoir des sentiments ? Peut-il nous faire du mal ?

Enfin, les showrunners de Westworld ont établi une feuille de route pour les cinq saisons à venir selon les médias américains. Dans le film de Michael Crichton, les visiteurs pouvaient outre le Far West, explorer le Moyen-Age et l’antiquité romaine. D’autres mondes pourraient venir étoffer le champ des possibles au travers des prochaines saisons.

A suivre donc …

Si vous avez vu le premier épisode, n’hésitez pas à partager votre avis en commentaire 😉

pixelstats trackingpixel

Commentaires

comments

Laisser un commentaire !