Aujourd’hui, la magie du cinéma s’appuie beaucoup sur les effets spéciaux numériques. On peut créer des créatures et des décors à volonté pour répondre à tous les délires nés de notre imagination. Mais il reste encore beaucoup d’éléments gérés en « vrai » pendant les tournages afin de faire évoluer les acteurs au plus près du scénario voulu. Petit tour d’horizons des trucs et astuces du cinéma !

Maquettes et peintures : les débuts des effets spéciaux

Quand j’étais plus jeune, je ne manquais jamais un épisode du documentaire « Le cinéma des effets spéciaux » (Movie Magic en version originale) qui, comme son nom l’indique, dévoilait les secrets de réalisation des scènes les plus populaires du cinéma américain des années 80.

J’ai retrouvé deux épisodes en français en cherchant un peu sur Youtube.
Mais vous pouvez les retrouver tous en VO sur la chaine de Discovery Chanel par ici.

Bien évidement, ces reportages ont une saveur bien particulière de nos jours où les effets spéciaux numériques sont utilisés à tords et à travers. Cependant, il faut apporter une pondération car même si les effets spéciaux ont vraiment changé totalement la manière ce concevoir un film, l’utilisation des décors réels n’a pas disparu, loin de là !

Décors et fonds verts : la recette gagnante !

Si vous regardez bien, les films entièrement réalisés avec l’aide de fonds verts ne sont pas les meilleurs. Le manque de décors physique fait perdre le lien entre les acteurs, le réel et l’imaginaire.

Les plus grands films, ceux qui ont le budget pour le faire, associent des décors élaborés à des fonds verts pour terminer la composition générale, pour apporter de la profondeur et de la grandeur.

Pour vous en rendre compte, je vous invite à découvrir le site Before VFX qui vous propose des images de films avant l’utilisation des effets spéciaux.

Et pour vous rendre compte de l’importance de l’utilisation de cette technique de nos jours, voici plusieurs reportages qui vont vous bluffer.

Les effets spéciaux sur le dernier « Blade runner 2049 »

Un best-of de scène avant/après les effets spéciaux

Et vous en découvrirez plein d’autres sur la chaine Youtube de Fame Focus.

Comment faire quand on a un budget limité ?

Certes, si vous débutez dans la vidéo ou le cinéma, vous pourrez difficilement vous payer des décors de fous comme ces productions américaines. Pas de souci, on en revient au premier point : si vous alliez des astuces pas chères avec les techniques des débuts du cinéma, vous pourrez alors largement vous en sortir.

Voici par exemple une vidéo qui vous présente une multitude de petites astuces à la portée de tous les réalisateurs en herbes. Vous y trouverez des conseils aussi bien au niveau de la lumière que de la technique.

Enfin, internet est une mine d’or pour les réalisateurs en herbe. On peut trouver facilement des formations ou des sites qui regorgent de conseils pour se lancer dans la vidéo.

Voici une petite sélection :

Enfin, si vous vous lancez dans la vidéo avec un budget maigre comme une feuille de papier, faites marcher votre imagination et votre créativité. Parfois, les contraintes budgétaires permettent d’être encore plus créatif. Par exemple, avec un peu de recherche et des bons repérages, on peut faire des merveilles dans des décors naturels.

Et vive le cinéma !

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 commentaire