Même si Facebook reste à l’heure actuelle le réseau social par excellence avec son milliard d’utilisateurs dans le monde, on peut néanmoins se poser la question de l’avenir de Facebook et de quelques autres réseaux importants. N’oublions pas que rien n’est jamais acquis et que de nos jours tout va très vite, surtout sur internet.

Si je me pose cette question aujourd’hui c’est parce qu’on commence à lire des articles et des études dans ce sens. Un article du Journal du Net de ce matin révèle que les ados américains porteraient de moins en moins d’intérêt à Facebook, Youtube et TumblR selon une étude réalisée auprès de 1 600 jeunes de plus de 16 ans. Les nouveaux réseaux en vogue seraient : Reddit, Snapchat, Vine ou encore 4chan. Twitter continuerait de gagner du terrain auprès des jeunes.

Les ados américains délaissent Facebook

Les ados utilisent de moins en moins Facebook

Les ados utilisent de moins en moins Facebook (crédit Pipper Jeffray)

Rien d’alarmant non plus car il s’agit d’une simple étude sur un panel limité mais d’autres signes pourraient entrevoir un futur plus compliqué que prévu pour le géant.
Par exemple, cet autre article du Journal du Net évoque le lancement du nouveau service « révolutionnaire » de Facebook : Home. Malgré ses 700 millions utilisateurs sur mobile, cette nouvelle application n’a pour le moment séduit que 500 000 utilisateurs et les premiers retours ne semblent pas être si élogieux … voir même catastrophiques.

« Le problème plus profond pour le réseau social est le « bashing » qu’il subit actuellement sur Google Play. Son application obtient une note de 2,2 sur 5 et sur 11 120 commentaires, plus de 5 700 lui accordent la note la plus basse de 1/5, soit 51%. La majeure partie des appréciations font part de leur déception sur le produit, le jugeant inutile. » peut-on lire dans cet article.

S’ajoute à cela, la nouvelle interface des profils qui n’a rien non plus de révolutionnaire et qui me semble même plutôt moins bien que les versions précédentes.

On pourrait aussi évoquer le zèle de Facebook à toujours vouloir pousser les propriétaires de fans pages à « dépenser » de l’argent pour pouvoir faire la promotion de leur page : le système d’abonnement aux pages est quand même une claque pour tous ceux qui ont mis beaucoup d’efforts à réunir une grosse communauté de fans et qui doivent à nouveau leur demander de s’abonner à leur flux dans la peur d’avoir à diffuser au final un message dans le vide.

Cette interrogation sur un éventuel déclin de Facebook n’est pas nouvelle, on trouve pas mal d’articles qui l’évoque depuis un an maintenant.

Vers un déclin de Facebook ?

Je ne suis pas devin donc je ne me prononcerais pas sur un déclin assuré ou même un chute de l’empire mais je pense qu’on pourrait assister à une évolution importante dans l’usage de Facebook un peut comme l’évoquait Gregory Pouy dans son article de décembre dernier.

Et si les gens revenaient à un vrai usage de ce réseau en laissant tomber la chasse aux milliers de friends et faisaient le ménage pour ne partager qu’avec 50 ou 100 amis réels, cela rendrait l’usage de Facebook sans doute plus qualitatif et moins chronophage pour chaque utilisateur … mais cela provoquerait encore plus une chute du temps passé sur le réseau, donc de ces revenus publicitaires. Et qui dit chutes des revenus, dit aussi que le réseau devra inventer ou proposer des formats plus impactant (ce qui n’est pas impossible comme je l’évoquait dans cet article) et là aussi cela pourrait leur porter préjudice.

Bref on ne fait pas tomber un géant aussi facilement mais il faut néanmoins être attentif aux usages des jeunes internautes américains car ils dessinent généralement les tendances numériques pour l’ensemble du monde, et ce ne serait pas non plus le premier géant du web à qui cela arriverait.

To be continued …

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.