Les stars françaises (et internationales, d’ailleurs), ont toutes leurs petites manies, leurs passions cachées qu’elles n’oseraient pas avouer, même à leurs fans les plus déterminés. Parmi ces occupations coupables, dont elles parlent plus ou moins librement, ou dont elles se cachent dans leur temps libre, on trouve les jeux d’argent et de casino.

Nombreuses sont en effet les célébrités à se laisser tenter par une partie de poker, ou par une soirée à la roulette. Qu’elles soient douées ou plus chanceuses que nous n’aient pas la question, tant qu’il y a du plaisir (et de la dépendance), pourquoi s’en priver.

Patrick Bruel, ou le bluffer 

S’il a fait succomber de nombreuses jeunes filles en fleur, Patrick Bruel n’est pas uniquement connu pour sa voix, et ses chansons à texte, mais aussi pour ses talents cachés de joueurs de poker. C’est en effet le premier joueur français à avoir remporté les World Series en 98. Une belle performance qui lui a par la suite permis de décrocher de tout aussi juteux contrats d’ambassadeurs pour les premières plateformes de jeux en ligne en France et à l’étranger (dont Winamax, dont il est également actionnaire). Il a par la suite remporté d’autres tournois internationaux, et n’hésite pas à partager sa passion pour le jeu de cartes sur les plateaux de télévision !

Gaël Monfils, joueur de tennis et de poker 

La légende veut que le célèbre joueur de tennis français soit aussi doué avec une raquette qu’une main de poker. Connu pour ses grandes capacités de concentration sur les cours, il a su mettre ses compétences et son expérience dans le sport au service de ce jeu de cartes qui demande détermination, sang froid et stratégie. Des qualités qui lui ont d’ailleurs permis de décrocher en 2010 le rôle d’ambassadeur de la mythique plateforme PokerStar (et le juteux contrat de sponsoring qui va avec).

Kool Shen, rappeur et amateur de poker 

Un autre as du poker parmi les artistes français les plus reconnus est le rappeur Kool Shen (de son vrai nom Bruno Lopes). Ce caméléon ne s’est en effet pas contenté de se faire une place dans le cinéma et le théâtre, mais aussi à la table des meilleurs bluffer de France et de l’étranger. Il a ainsi pu participer (et remporter) à certains des plus grands tournois mondiaux, notamment le World Poker Tour. En 2012, il rejoint également l’écurie Winamax, et le classement des joueurs français les mieux payés !

Philippe Bouvard, gros joueur de casino !

On s’éloigne un peu des tables de poker pour rejoindre les salles enfumées des casinos avec un joueur et présentateur de radio français mythique : Phillipe Bouvard. L’animateur des Grosses têtes ne s’est en effet jamais caché de son amour (mais aussi de sa défiance) envers les jeux de hasard. Il aurait fait son entrée pour la première fois dans un casino normand à l’âge de 20 ans, avant de s’attarder aux parties de poker nocturnes avec ses nombreux amis du show biz.

Un parcours qui est loin d’être linéaire, car si le casino lui a apporté de nombreux moments de joie, Philippe Bouvard n’a pas pour autant hésité à se confier sur son addiction et a condamné la dépendance au jeu. En plus dû poker (et en particulier du Stud Poker), l’animateur a toujours été un grand fan de baccarat, de roulette, et même un grand boursicoteur.

Bruno Solo, comique et as du poker 

On continue avec une star de l’humour française, que l’on a notamment connu dans la mini série à succès Caméra Café. Bruno solo manie aussi bien les bons mots que les mains de poker. L’acteur a en effet avoué être fan de ce jeu d’argent depuis ses 10 ans. Dans une des interviews qu’il a accordées, il est allé plus loin en déclarant qu’il n’y a bien que lorsqu’il fait l’amour qu’il ne pense pas au poker, tant ce jeu m’obnubile et l’obsède.

Comme les autres célébrités de ce classement, sa passion lui a également permis d’endosser le rôle d’ambassadeur, cette fois-ci pour le site Party Poker. Il ne se considère pas pour autant comme un addict, même s’il adore le frisson que lui procure une partie. Néanmoins, ce qui lui permet de garder les pieds sur terre est selon lui de préférer jouer que gagner.

Maître Gims, lunettes noires et poker face 

C’est dans l’un de ses titres que le célèbre rappeur avoue être un grand fan de poker. Son duo avec Orelsan, Christophe, nous révèle en effet que ses lunettes noires pourraient bien l’aider à conserver son anonymat comme à cacher ses émotions à la table de jeu. D’ailleurs, il partage aux amateurs une grande leçon sur le poker, et le succès en général : « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends. Ne vous interdisez rien ».

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.