Rappelez vous le buzzissime phénomène du film “Le projet Blair witch”, c’était il y a plus de 10 ans maintenant. Les ricains nous essaie de nous remettre ça avec “Paranormal activity”

Tout d’abord, il s’agit d’un film au micro budget de 10 000 dollars. Il est tournécaméra au point, style faux documentaire avec une histoire simple. Le pitch : un jeune couple tente de filmer les activités étranges qui se déroulent sous leur toit. Voilà. Néanmoins, il se passe des choses affreuses !

Mais alors quelle est l’originalité ? Une idée maline : prétendre que le film ne pouvait pas sortir en salle sur tout le territoire et lancer une … pétition online pour soutenir la sortie du film ! Résultat : la pétition vient de dépasser le million de signatures ce weekend !

Petit budget mais gros succès !

Depuis sa sortie sur 13 campus américain fin septembre, Paranormal Activity ne décroche pas du top des sujets les plus tweetés, entre des «Je VEUX le voir» et des «C’est le truc le plus flippant jamais fait». Même buzz sur Facebook et MySpace. Comme pour [Rec] (film espagnole dans la même lignée), la bande-annonce exploite le filon à fond, alternant entre l’écran et les réactions des spectateurs. Côté critiques, le film score un honnête 84% fresh sur Rottentomatoes et 8,2/10 sur Imdb.

Sorti jusqu’ici aux Etats-Unis sur seulement 160 copies (40.000 dollars de recette par copie en un week-end), le film s’est hissé en 5e position du box-office ce week-end, engrangeant 7 millions de dollars. Vendredi, une sortie nationale signifie une distribution sur 3000 copies. Avec Halloween approchant, les 140 millions de dollars de recette de Blair Witch Project pourraient bien frissonner… et faire de Paranormal Activity le film le plus rentable de tous les temps.

C’est décidé, demain moi je me lance dans mon propre film d’horreur avec mes 100 euros d’économies !
Pas la peine d’avoir une grosse idée, même avec une idée de scénario complètement WTF, tu peux faire un film.

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.