Jeu concours warm bodies renaissance le film

Pour vous les zombies sont juste d’affreux monstres qui puent, qui ne savent que grogner et en plus qui sont tout plein de vilaines maladies contre lesquelles on est pas vaccinés ?
Avec « Warm bodies », qui sort en France le 20 mars prochain, votre vision du méchant zombie tout pas beau devrait sans doute changée !

Le pitch du film : Un mystérieux virus a détruit toute civilisation. Les rescapés vivent dans des bunkers fortifiés, redoutant leurs anciens semblables devenus des monstres dévoreurs de chair.
R, un mort-vivant romantique, sauve contre toute attente Julie, une adorable survivante, et la protège de la voracité de ses compagnons. Au fil des jours, la jeune femme réveille chez lui des sentiments oubliés depuis longtemps… Elle-même découvre chez ce zombie différent autre chose qu’un regard vide et des gestes de momie…
Perturbée par ses sentiments, Julie retourne dans sa cité fortifiée où son père a levé une armée. R, de plus en plus humain, est désormais convaincu que sa relation avec Julie pourrait sauver l’espèce entière… Pourtant, en cherchant à revoir Julie, il va déclencher l’ultime guerre entre les vivants et les morts. Les chances de survie de ce couple unique sont de plus en plus fragiles…

J’ai eu la chance de le voir en projection privée (dans la salle de la Metropolitan, très classe au passage) et j’ai beaucoup aimé ce film étonnant qui casse les codes du genre.
Mis en scène par le tout jeune réalisateur Jonathan Levine, il s’agit de l’adaptation d’une nouvelle de 7 pages publiée sur Internet, intitulée « I am a Zombie Filled with Love » (ça fait un peu titre de James Bond). Son succès en ligne et les encouragements des lecteurs et de son entourage ont poussé Isaac Marion, son auteur, à en faire un roman. Qualifié de « romance zombie » par le Seattle Post Intelligencer, ce roman fait beaucoup d’allusions au classique de Shakespeare « Roméo et Juliette »… notamment la célèbre scène du balcon par exemple.
C’est donc un peu un ovni dans l’univers des films de zombies car jusqu’ici les zombies étaient surtout utilisés au cinéma comme des personnages de seconds plans sans réel apport émotionnel, juste bons à grogner et à se faire zigouiller à volonté. On ne leur a jamais donné la parole à ses pauvres zombies !

Forcement, une histoire d’amour entre une femme et un zombie, déjà sur le papier ça donne à sourire voir à rire. Le film joue beaucoup sur cette situation inhabituelle pour amener des gags plutôt très bien vues et toujours assez fins. Certes le film est plein de bons sentiments mais on tombe pas trop dans le roman à l’eau de roses … oh et puis de toute façon ça jamais de mal un peu de « BisounoursPower hein !? P
La bande annonce donne assez bien le ton du film entre humour, amour et action.

Vous pouvez aussi découvrir les 4 premières minutes du film qui vous mettent parfaitement dans l’ambiance à la fois glauque et cynique.
ar contre, moi je l’ai vue en VO sous-titré et j’ai vue ensuite la bande annonce en français et je trouve que ça perd pas mal de son charme (donc si vous avez la possibilité de le voir en VO je vous y encourage)

A l’occasion de la sortie du film, on vous propose de gagner 5 packs comprenant un T-Shirt et un préservatif à l’effigie du film « Warm bodies ».
Pour participer c’est très simple : il suffit de poster un commentaire sur cet article en répondant à cette questions : « Pourriez vous tomber amoureux d’un zombie ? »
Nous effectuerons un tirage au sort parmi tous les participants pour déterminer les 5 gagnants le lundi 18 mars à 20h.

jeu concours warm bodies le film

Et les gagnants du concours sont :
Gislain Ruiz
Xhandar
Clément Di Roma
Benjamin Narcau
Coca U-Wet

« Warm bodies rennaissance »
Un film de Jonathan Levine
Avec Nicholas Hoult, Teresa Palmer et John Malkovich
D’après le livre « Vivants » d’Isaac Marion
Un film produit par Bruna Papandrea, David Hoberman, Todd Lieberman
Sortie : 20 mars 2013

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 commentaires