Comment faire face à une difficulté passagère de trésorerie ?

Une difficulté de trésorerie, une situation inconfortable qu’on ne souhaite à aucune entreprise. En ces temps de crises, il est parfois très compliqué pour une entreprise, quelle que soit sa taille, de faire face à des difficultés de trésorerie. Une situation délicate mais qui peut se solutionner facilement.

Nombreuses sont les situations qui peuvent provoquer une telle situation peu confortable pour n’importe quel entrepreneur : une accumulation de retards de paiements de clients, annulation de commandes, besoin de fonds pour investir dans des nouveaux matériels ou tout simplement pour faire face à un imprévu ou une hausse d’activité ponctuelle.

Souvent les entrepreneurs préfèrent faire front seuls en s’appuyant sur leurs fonds de roulement ou en espérant qu’un prochain contrat leur permettra de régler la situation. Mais quand la difficulté de trésorerie persiste, vous pouvez alors vous même avoir des difficultés à payer vos prestataires. Ce qui vous entraine dans une spirale infernales dans laquelle vous allez accumuler des pénalités de retards.

Négocier les délais de paiements

Dans un premier temps, vous pouvez bien entendu négocier des délais de paiements avec vos créanciers pour faciliter la gestion de votre trésorerie.

Si vous ne le faites pas, vous pouvez également demander à vos nouveaux clients un acompte sur un nouveau contrat signé. Personnellement, je vous conseille de le faire systématiquement avec tous vos nouveaux clients, ça évite souvent des mauvaises supprimes.

Ensuite, vous pouvez aussi négocier un prêt avec votre banquier en justifiant d’un plan solide de remboursement.

Il n’est jamais agréable d’être dépendant d’un créancier et il est toujours préférable de rester indépendant alors vous pouvez aussi vous pencher vers les aides auxquelles un créateur d’entreprise à droit.

En effet, il existe des aides ! Comment trouvez du financement pour entreprise en difficulté passagère de trésorerie ? Sachez qu’il existe des aides spécifiques de la part de la CCF (Commission des chefs des services financiers), de la CODEFI (Comité départemental d’examen des problèmes de financement des entreprises) ou encore de la CIRI (Comité interministériel de restructuration industrielle).

A vous de vous tourner vers la bonne institution en fonction de votre problème et de la taille de votre entreprise (plus ou moins de 400 salariés). Il faudra bien entendu prouver que vous êtes de bonnes foi et fournir les documents qui le prouvent et ces aides ne concernent pas toutes les créances (surtout sociales et fiscales) mais elles pourraient vous aider à souffler un peu et à voir l’avenir avec un peu plus de sérénité.

Faire appel à un professionnel pour vos projets

Malheureusement, la santé financière d’une entreprise ne répond pas toujours aux attentes et elle peut rapidement se dégrader en fonction de la situation. Il existe bien sûr des solutions si vous souhaitez mettre un terme à cette situation désastreuse et la meilleure solution consiste à faire appel à des experts. Vous devez tout de même envisager le futur et vous aurez donc besoin d’investir dans de nombreux projets, mais certaines banques ne souhaitent pas toujours vous accompagner. Si vous financez vos investissements avec simplicité et rapidité grâce à Corolease, vous pourrez enfin entrevoir ce futur prometteur que vous attendez.

  • Ce spécialise vous propose des services même si vous êtes une entreprise avec un profil financier risqué ou peu éligible à des financements bancaires.
  • Vous pourrez alors obtenir une location financière et u crédit-bail en fonction de vos besoins.
  • Ce leader français est indépendant et il est le spécialiste de la location financière des biens d’équipements.

Vous pourrez alors obtenir le financement nécessaire pour envisager l’avenir avec un peu plus de sérénité.

Des aides pour sortir de cette zone rouge

Lorsque les difficultés commencent à se dévoiler, vous avez sans doute des difficultés pour entrevoir la fin du tunnel. Il y a toutefois des solutions pour vous aider à sortir de cette situation catastrophique. Les soutiens publics et les aides sont à envisager, vous pourrez alors obtenir des allègements concernant les délais de paiement, mais également des entrées dans le capital de votre entreprise et même une exonération partielle des taxes et des impôts. Vous pouvez alors vous adresser à divers organismes comme la CCSF ou encore le Cofedi. N’hésitez pas à vous renseigner puisque les conditions sont souvent différentes d’un organisme à un autre et il faut être informé pour que l’aide soit possible.

Contrairement aux idées reçues, vous ne devez pas arrêter d’envisager le futur alors que votre société traverse une période difficile. En effet, les solutions de financement privées sont toujours très réjouissantes puisque vous ne dépendez plus des banques et certains investissements peuvent porter leurs fruits par rapport à votre santé financière. Cet organisme vous propose donc plusieurs points forts avec notamment une mise en oeuvre rapide et une simplicité. Tous les domaines sont compatibles avec ces solutions comme l’industrie, le commerce, l’agriculture, mais également les professions libérales. Un véritable accompagnement sera proposé pour vous aider à supprimer ces difficultés.

Bon courage et que la force soit avec vous pour passer cette difficulté de trésorerie !

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.