Vous envisagez de partir pendant un long moment à la découverte d’un ou de plusieurs nouveaux pays et y vivre de belles aventures ? Vous devez trouver le financement qui vous permettra de subvenir à tous vos besoins en voyage. L’hébergement, les repas quotidiens… sont autant de détails à planifier. Voici quelques conseils pour vous aider.

Commencer par économiser

Si vous voulez partir voir le monde, faites des économies pour financer votre voyage. Ayez de la motivation pour épargner un peu d’argent tous les mois. Pour cela, commencez par faire l’état de votre budget et de vos dépenses essentielles. Éliminez les extras et épargnez cet argent pour le financement de votre long périple.

Pour économiser encore plus, vous devez également oublier vos caprices personnels. Évitez de sortir au restaurant ou de vous acheter de nouveaux habits. Même du côté de l’alimentation, n’achetez que l’essentiel. Pensez à votre voyage ! En un rien de temps, vous verrez vos économies s’accumuler.

Vendre ce qui est inutile

Pour permettre à vos économies d’augmenter, pensez à vous séparer de toutes les affaires qui ne vous servent plus. Ceci vous permet en même de désencombrer votre maison. Pour cela, vous pouvez vendre en ligne les accessoires, vêtements, chaussures que vous n’utilisez plus. Gardez l’argent gagné de côté. Vous pouvez également organiser un vide-grenier pour que les voisins puissent venir voir ce que vous avez à proposer.

Une autre idée consiste à louer ou à sous-louer les pièces vides de votre appartement qui ne vous servent pas. Le loyer perçu viendra s’adjoindre à ce que vous avez déjà économisé. En quelques mois, vous aurez gagné assez d’argent pour commencer votre long voyage.

Faire d’Internet une source de revenus

Internet est une des meilleures alternatives pour gagner de l’argent. Vous avez le choix entre différentes activités proposées sur la toile. Pourquoi ne pas vous lancer dans le blogging ? Vous pouvez par exemple créer un blog de voyage et y raconter vos aventures.

Mais, pour que cette activité soit rentable, vous devez faire en sorte que votre blog soit bien visible sur le web. Vous pouvez par la suite faire de l’affiliation ou vendre des articles sponsorisés pour générer des revenus.

Une autre option est de créer un site e-commerce en dropshipping. Cette activité peut être effectuée où que vous soyez. Une connexion Internet et un ordinateur suffisent pour gérer votre boutique en ligne. Par ailleurs, cela ne requiert pas d’investissement initial important. En effet, vous n’avez pas besoin d’acheter des articles en stock. Vous ne vous occupez pas, non plus, de la livraison des produits. Vous travaillez juste en tant qu’intermédiaire entre les dropshippers et les consommateurs.

Si vous maîtrisez une ou plusieurs langues étrangères, une autre possibilité est de proposer des services de traduction pour financer votre voyage. Sur le web, vous avez des plateformes qui mettent en relation les traducteurs et les clients ayant besoin de ce service. Vous pouvez exercer ce métier partout.

Opter pour le crowfunding

Admettons que votre projet de long voyage puisse susciter l’intérêt des inconnus. Sachez qu’il est alors envisageable de financer ce programme en optant pour la création d’une opération de crowfunding. Il s’agit d’un financement participatif. Vous devez présenter votre projet dans les moindres détails. Préparez également des récompenses pour vos donateurs afin de les inciter à vous aider et à vous octroyer un peu d’argent. Vous devez être convaincant et réactif.

Tenter d’obtenir une bourse

Différentes organisations proposent des bourses pour financer vos envies d’aventure. On trouve par exemple la bourse « Millet Expedition Project » et la bourse « Expé ». Pensez alors à jeter un œil sur les initiatives locales. Quoi qu’il en soit, pour obtenir ce type d’aide, il convient de remplir les conditions requises (limite en termes d’âge, etc.).

En outre, vous devez déposer votre dossier des mois à l’avance et être capable de convaincre le jury. Certes, le montant proposé ne parviendra pas à couvrir entièrement le coût de votre aventure, mais cela vous aidera à financer une partie de votre voyage.

Travailler en voyageant

Une fois que vous avez assez de fonds pour tenir quelques semaines et pour acheter votre billet d’avion, vous pouvez continuer à travailler une fois sur place. Vous pouvez par exemple faire du woofing. C’est une activité qui vous convie à travailler dans les fermes. Certes, cela ne vous permet pas d’être payé, mais au moins, vous pourrez voyager de manière presque gratuite.

Vous participerez aux tâches quotidiennes de la ferme, et vos hôtes vous offriront le gîte et le couvert. Si cette expérience vous tente, vous avez juste à vous inscrire sur une plateforme dédiée à cet effet telle que Wwoof, Workaway, ou encore HelpX.

Enfin, si vous avez du talent dans l’art, vous pouvez aussi commercialiser vos propres productions une fois sur place.

Bon voyage !

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.