Aller au contenu
Recouvrement à l’amiable

Recouvrement à l’amiable d’une facture impayée par la relance

Vous faites face à de nombreuses situations de non-paiement de facture dans le cadre d’une activité professionnelle, et vous ne savez pas comment vous y prendre ? Quand bien même l’usage commercial accorde des rallonges de délai, un trop grand nombre de factures impayées peut impacter négativement votre activité professionnelle. Découvrez dans ce guide quelques astuces pour le recouvrement à l’amiable d’une facture impayée par la relance.

Recouvrement à l’amiable d’une facture impayée : qu’est-ce que c’est et quand recourir à cette procédure ?

Le recouvrement à l’amiable d’une facture impayée est une étape dans le processus de paiement d’une facture. Elle a lieu après une ou plusieurs lettres de relance facture impayée. Cette procédure est généralement engagée par l’entreprise créancière vis-à-vis de l’entreprise débitrice dans le but de rentrer en possession des fonds dus. Cette procédure est faite en dehors du cadre juridique et implique uniquement les parties concernées par le contrat.

La procédure de recouvrement à l’amiable ne force pas le client à rembourser sa dette, mais elle l’amène à respecter sa part du contrat en toute responsabilité. C’est en effet la dernière étape dans le processus de négociation de paiement d’une facture impayée. Après celle-ci, le créancier peut recourir aux actions juridiques. Toutefois, il est important de rassembler des preuves de relance de paiement.

A lire aussi :   Comment déménager sans prise de tête !

Ainsi, lors du processus, vous devez envoyer un courrier recommandé à votre client. Il s’agit en effet d’une lettre rédigée par un cabinet de recouvrement qui notifie les clauses du contrat entre les deux parties. Le cabinet devra faire mention dans cette lettre du délai normal de paiement et du temps de retard. De cette façon, il y aura une traçabilité du processus de paiement de la facture.

Recouvrement à l’amiable

Pourquoi procéder à un recouvrement de dette à l’amiable ?

Le recouvrement de dette à l’amiable n’est pas obligatoire du moment où l’entreprise débitrice reçoit auparavant des lettres de relance. Toutefois, il reste un moyen diplomatique et très efficace pour rentrer en possession de vos fonds.

Cette procédure permet aussi à l’entreprise créancière de conserver sa clientèle. En effet, si vous assignez un de vos clients en justice pour une raison ou une autre, vous perdez définitivement ce dernier. S’il s’agit d’une affaire financière, le client se sentira en effet humilié et ne voudra plus jamais collaborer avec vous. Il peut aller jusqu’à vous faire perdre d’autres clients.

De plus, le recouvrement à l’amiable ne vous coûte presque rien et vous permet de gagner plus de temps. Vous n’allez, en effet, pas perdre de temps et de l’argent dans les procédures judiciaires.

Comment faire un recouvrement à l’amiable ?

Pour réussir un recouvrement à l’amiable de facture impayée, vous devez respecter certaines étapes. Celles-ci visent en effet à obtenir le paiement de vos factures dans un temps relativement court sans vous lancer dans une procédure judiciaire qui pourrait vous prendre tout votre temps. Ainsi, vous devez :

A lire aussi :   28 faits à découvrir sur Wordpress (Infographie)

Entamer le dialogue avec le client

La première étape dans le recouvrement à l’amiable est de vous lancer dans un dialogue avec votre débiteur. Ainsi, vous allez lui envoyer un message, un mail ou même l’appeler. De cette façon, il pourra se rappeler l’échéance de sa dette s’il l’avait oublié. Soyez donc courtois avec votre clientèle pour vite prendre ce qui vous est dû.

Adresser une lettre de relance

Si votre client ne répond pas favorablement à votre message, adressez-lui ensuite une lettre de relance. Dans cette lettre, vous allez lui notifier le délai de paiement, la durée du retard ainsi que le montant de la facture. Cela lui permettra en effet de se rappeler son engagement vis-à-vis de vous. Après une lettre de relance sans suite, il faut lui envoyer une seconde et une troisième en cas de nécessité.

Adresser une lettre de mise en demeure

Après trois lettres de relance sans suite, vous pouvez passer par une instance professionnelle pour vous accompagner. Il s’agit d’un cabinet de recouvrement qui pourra vous aider dans votre processus de remboursement de facture impayée. Cette dernière pourra aussi vous aider pour avoir conseil juridique en cas d’ignorance de la part de votre client.

En somme, il est important de recourir à un remboursement à l’amiable en cas de facture impayée. Cela permet non seulement de conserver votre clientèle, mais aussi de vite avoir gain de cause. Vous pouvez aussi faire appel à une instance professionnelle pour vous accompagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.