david couturier

Comment réussir un entretien d’embauche pour décrocher le stage de vos rêves ? Voici quelques pistes issues de mon expérience personnelle.

Cet article s’adresse surtout aux étudiants de recherche de stage mais les conseils sont valables aussi pour les chômeurs en recherche active.

Je n’ai jamais été à la tête d’une multi-nationale et je n’ai jamais eu une multitude d’employés sous mes ordres, néanmoins, j’ai eu l’occasion d’engager plusieurs stagiaires durant le développement de mes différents sociétés par le passé. A cette occasion, j’ai fait passer pas mal d’entretiens pour trouver des étudiants.

Une expérience enrichissante pour moi. Aujourd’hui, j’avais envie de faire un article pour donner quelques conseils aux étudiants pour réussir un entretien d’embauche et décrocher le stage de leur rêve.

1/ Faites attention à votre attitude

A titre personnelle, l’attitude d’un candidat lors de l’entretien a beaucoup d’importance. J’y accorde autant si ce n’est plus de poids que son CV en lui même. Le contact humain et les qualités relationnelles pèsent pour beaucoup dans la décision finale d’un manager selon moi. C’est normal, on a tous envie de travailler avec quelqu’un avec qui on imagine pouvoir bien s’entendre.

Ensuite, les gestes et les attitudes parlent souvent à la place du candidat. Un regard ou un geste de nervosité peut être beaucoup plus parlant que quelques mots.

Pour l’anecdote, une fois, j’ai eu la surprise d’avoir un candidat qui ne m’a quasiment pas regardé dans les yeux du tout. Il était le nez dans son cahier pendant tout l’entretien … je crois même qu’il faisait des dessins !

Il existe donc selon moi quelques règles de bases à respecter :

  • Ecoutez votre interlocuteur ! Prendre des notes c’est bien. Mais l’important c’est l’instant T !
  • Ne tutoyez pas votre interlocuteur ! Ou seulement si celui-ci vous le propose.
  • Pensez à éteindre ou à mettre en silencieux votre portable ! Surtout si vous avez une sonnerie étrange … en privé pas de souci mais pour une première impression, ça peut être la catastrophe pendant votre entretien d’embauche.
  • N’en faites pas trop ! Une fois dans une lettre de motivation, le candidat indiquait “je serais ravi de travailler pour votre société leader sur le marché” … heu c’est gentil mais ma société se lance à peine !
  • Maitrisez votre entretien ! Pour éviter de vous faire piégé sur une expérience que vous pourriez ne pas maitriser sur votre CV ou un stage qui se serait mal passé (ça peut arriver), je vous encourage à orienter spontanément la discussion sur celle qui vous a le plus intéressée et apportée. On parle toujours mieux des choses qu’on aime !
  • Évitez de critiquer vos anciens employeurs ou maîtres de stage … on ne sait jamais, le monde est petit, votre interlocuteur peut le connaître.
  • Jouez la transparence. Ne vous inventez pas des compétences que vous ne possédez pas. Si votre interlocuteur commence à vous poser des questions précises il vous piégera à coup sûr. Il est alors préférable de dire que vous ne maîtrisez pas ce logiciel ou ce type de mission. Par contre, vous pouvez indiquer que vous apprenez vite ou que vous avez une soif d’apprendre.

2/ Soignez votre curriculum vitae

Les temps ont bien changés dans le monde du travail mais il y a une chose qui reste c’est le CV ou curriculum vitae. Avec les nouvelles technologies, il a beaucoup évolué. On trouve maintenant beaucoup de ressources et d’idées en ligne pour pouvoir produire un CV en béton ! Plus d’excuses.

Pour la présentation, pensez aussi qu’un CV dont le visuel est soigné attirera d’avantage qu’un CV vide, en noir et blanc … tout “tristoune”. Soyez original ! Sans tomber dans l’excès non plus bien entendu.

Adaptez votre CV autant que possible !

Même si vous avez un curriculum vitae type, il ne faut pas hésiter à adapter celui-ci en fonction du poste que vous convoitez. C’est d’autant plus vrai quand vous avez déjà plusieurs compétences à votre actif.

Exemple très simple : à l’époque, ma société Plazzle proposait de la création de contenus sur internet (blogs, vidéos etc) et beaucoup des candidats que j’ai pu recevoir n’avait pas mis d’informations sur leurs blogs persos ou les sites sur lesquels ils avaient pu travailler ! En tant qu’entrepreneur sur internet, il s’agissait d’une information importante et valorisante. En effet, ça m’intéresse plus de savoir qu’un candidat tient un blog perso (même si le sujet est étrange) plutôt que de savoir s’il a eu son BEPC ou non.

Démarquez vous autant que possible

Concernant la case “Loisirs”, elle doit refléter votre personnalité. Personne ne vous jugera jamais sur vos passions (en tout cas, pas moi) donc mieux vaut éviter les banalités et évoquer plutôt vos passions précises. Par exemple, dire “J’aime la musique”, c’est bien.

Cependant, sur le principe tout le monde aime la musique. Dites quel type de musique vous aimez. Dites aussi éventuellement si vous jouez d’un instrument ou si vous avez participé à l’organisation d’un évènement etc.

Là aussi, n’hésitez pas à adapter vos loisirs pour mieux répondre au poste pour lequel vous vous présentez. Indiquer que vous aimez le bricolage peut être une bonne idée pour postuler dans un magasin du style Leroy Merlin.

3/ Faites attention à votre E-Réputation

A l’heure où les recruteurs googlisent et facebookisent votre nom avant de vous recevoir, je ne saurais que trop vous conseiller de faire attention à quelques détails !

Personnellement je ne suis pas du genre à faire l’éloge du “politiquement correct à 100%”, je pense qu’on a tous le droit d’avoir une vie “fun” en dehors du cadre pro. A titre personnel, je trouve ça déplacé de juger un candidat sur sa photo de profil Facebook … mais certains peuvent le faire, il faut le savoir.

Je vous conseille quand même fortement de protéger vos contenus Facebook pour qu’ils soient visibles que par vos contacts proches. Vous pouvez rendre votre profil privé dans les paramètres.

Ensuite, quand vous êtes en phase de recherche de stage ou d’emploi, pensez juste à mettre une photo de profil soft. Vous la changerez par la suite si vous le souhaitez.

4/ Renseignez-vous sur l’entreprise où vous postulez !

Montrez que vous êtes motivé et préparer votre entretien d’embauche !!! Aussi étrange que ça puisse paraître, tous les candidats ne prennent pas le soin de se renseigner sur l’entreprise dans laquelle il postule !

C’est sans doute le point le plus important. Une fois que vous avez réussi à obtenir un entretien après avoir envoyé une centaine de candidatures, prenez le temps de préparer votre rendez-vous !

N’arrivez pas les mains dans les poches comme une fleurs. Allez sur le site de l’entreprise, faites des recherches sur Google, parlez en autour de vous et étudiez aussi leurs concurrents.

Pour éventuellement tenter d’impressionner votre interlocuteur, je vous invite à préparer deux ou trois questions pertinentes liées à l’actualité de l’entreprise. Si vous l’accompagnez de votre point de vue pertinent et bien informé, vous pourriez faire mouche.

Voilà mes quelques conseils, j’espère qu’ils pourront vous être utiles et par avance je vous souhaite à toutes et à tous de la réussite dans vos recherches.

Enfin : bonne chance pour votre entretien d’embauche !

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 commentaire