Si vous êtes un amateur de bonnes bières, comme moi, il vous est probablement arrivé de boire le verre de trop. On se laisse entrainer en célébrant un évènement heureux ou lors de retrouvailles entre amis. Et même si on a passé une soirée agréable, remplie de fous rires, les lendemains de beuverie sont toujours difficiles.

Oui, la fameuse gueule de bois, ce moment où vous vous êtes promis de ne plus boire avant très longtemps. Je n’ai pas de solution pour vous faire respecter ce type d’engagement, mais voici quelques astuces pour prévenir ou gérer rapidement une gueule de bois.

  1. Boire … beaucoup d’eau

Ceux qui ont déjà eu une gueule de bois savent très bien que la déshydratation est l’un des symptômes les plus désagréables. La solution est simple : il faut boire de l’eau avant, pendant et après que vous avez consommé de l’alcool. Un volume de 2 litres d’eau est recommandé. Vous pouvez l’obtenir avec de l’eau plate ou avec des soupes ou des bouillons. Ces derniers auront l’avantage de vous permettre de remplacer les électrolytes perdus dans l’urine et de retrouver l’équilibre plus rapidement.

  1. Bien manger avant de boire

Oui, bien manger avant de consommer de l’alcool réduit les probabilités de se saouler et d’avoir une gueule de bois. Donc, avant d’aller en soirée, cuisinez ou commandez rapidement un bon repas, veuillez prendre un repas assez riche en matières grasses pour protéger votre tube digestif de l’acidité induite par la digestion de l’alcool.

  1. Consommer de la banane

Pour avoir la banane même après une grosse beuverie, il faut manger de la banane (oui, je tenais à la faire, celle-là !). Vous vous demandez sûrement : quel rapport ? Lorsque vous buvez, vous urinez beaucoup. Normal. Mais en le faisant vous éliminez une grande quantité de potassium. Et la carence en cet élément entraîne :

  • Des nausées
  • Des faiblesses
  • Des malaises, etc.

La banane est un fruit riche en potassium. N’hésitez pas à en croquer ou à vous faire un délicieux smoothie pour prévenir la gueule de bois.

  1. Éviter les mélanges

Consommer plusieurs boissons alcoolisées différentes augmente fortement le degré d’alcool dans votre sang. Il est donc recommandé d’éviter les mélanges. Si vous êtes un adepte de Macallan comme James Bond, alors tenez-vous en à cela. Il faut noter, ici, que cette contre-indication à propos des mélanges concerne même les sodas, qui, combinés à l’alcool, vous enivrent plus vite. Diluer son whisky avec une boisson gazeuse pour limiter les dégâts, c’est la fausse bonne idée qu’il faut abandonner.

  1. Choisir l’alcool que l’on consomme

Ici, la couleur et la qualité sont vos guides. En ce qui concerne la couleur, le clair est moins enivrant que le coloré ou foncé. Ainsi, pour éviter la gueule de bois, préférez la vodka et le vin blanc, au vin rouge et au whisky.

  1. Éviter les aliments salés

Ces aliments vont accentuer la sensation de soif. Et peuvent vous pousser à boire plus. Les snacks riches en sels seront donc à éviter. Vous pouvez opter plutôt pour le sucré si vous avez une petite faim.

  1. Prendre un Ibuprofène

L’effet anti-inflammatoire sera efficace pour soulager les maux de tête qui accompagnent la gueule de bois. N’oubliez pas : il faut toujours lire la notice et respecter la posologie d’un médicament.

Si vous faites partie des 10% de Français qui consomment quotidiennement de l’alcool, alors ce billet vous sera certainement été utile. Faire attention à ce que vous mangez avant et à vous hydrater suffisamment sont, entre autres, des astuces efficaces pour éviter la gueule de bois. Mais on ne le dira jamais assez : il faut boire avec modération.

Laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.